Découvrez 6 conseils à suivre pour mieux étudier

Le monde des études et du travail a beaucoup changé ces dernières années et, pour rester compétitif, il faut toujours apprendre de nouvelles choses.

Mais, souvent, certaines matières sont plus difficiles à assimiler ou si cela fait de nombreuses années que vous n’avez pas eu l’habitude d’étudier, se remettre en route peut être très difficile.

La science, cependant, vient à notre secours et nous apprend qu’il existe des moyens d’apprendre et de mémoriser les choses plus rapidement.

Découvrez 6 conseils à suivre pour mieux étudier

Enseigner à quelqu’un d’autre (ou faire semblant)

Si vous vous imaginez enseigner à quelqu’un d’autre le sujet ou l’activité que vous essayez de comprendre, vous pouvez accélérer l’apprentissage et donc vous souvenir davantage, selon une étude menée par l’université Washington de Saint-Louis. Selon un chercheur en psychologie et co-auteur de l’étude, changer de point de vue aide à orienter l’esprit vers des approches d’apprentissage plus efficaces que celles des personnes qui étudient simplement pour passer un examen.

“Lorsque les enseignants se préparent à enseigner, ils ont tendance à rechercher les points clés et à organiser les informations en une structure cohérente”, écrit le chercheur dans l’étude.

Divisez le temps d’étude en courtes séquences de temps

Les experts de l’université d’État de Louisiane suggèrent de consacrer 30 à 50 minutes à l’apprentissage de la nouvelle matière.

“Tout temps inférieur à 30 minutes est insuffisant, mais plus de 50 minutes signifie que votre cerveau a trop d’informations à apprendre”, explique Ellen Dunn, experte en stratégies d’apprentissage.

Lorsque le temps est écoulé, vous devez faire une pause de cinq à dix minutes avant de commencer une autre session.

Vous devez toutefois vous préparer aux micro-sessions d’apprentissage.

“Faites des fiches pour les concepts les plus difficiles que vous essayez d’apprendre”, conseille Neil Starr, professeur à la Western Governors University.

Prenez des notes à la main

Bien sûr, il est plus rapide pour certains de prendre des notes sur un ordinateur portable, mais utiliser un stylo et du papier permet de mieux apprendre et comprendre.

Des chercheurs de l’université de Princeton et de l’UCLA ont constaté que lorsque les étudiants prenaient des notes à la main, ils écoutaient plus activement et étaient capables d’identifier les concepts importants.

“Dans trois études, nous avons constaté que les étudiants qui prenaient des notes sur leur ordinateur portable obtenaient de moins bons résultats aux questions conceptuelles que ceux qui prenaient des notes à la main”, explique un professeur de psychologie, l’un des auteurs de l’étude.

“Nous avons montré que prendre plus de notes peut être utile, mais les preneurs de notes portables ont tendance à transcrire les leçons mot à mot plutôt que de traiter l’information et de la reformuler ensuite dans leurs propres mots. Cela nuit à l’apprentissage.”

Utiliser le pouvoir de l’espacement mental

“Vous pouvez apprendre plus rapidement lorsque vous pratiquez l’apprentissage distribué, également connu sous le nom d’espacement”, explique l’auteur de “How We Learn : The Surprising Truth About When, Where, and Why It Happens”. “Apprendre, c’est comme arroser une pelouse. Vous pouvez arroser une fois par semaine pendant 90 minutes ou trois fois par semaine pendant 30 minutes. En répartissant l’arrosage plusieurs fois par semaine, votre pelouse restera plus verte au fil du temps.”

Pour retenir ce que vous avez appris, Carey dit qu’il est préférable de revoir les informations un jour ou deux après avoir étudié, car cela envoie un signal fort au cerveau qui permet de retenir plus facilement l’information.

Faire une sieste en étudiant

Le sommeil est important lorsqu’il s’agit de retenir ce que l’on apprend, et faire une sieste entre deux sessions d’étude peut augmenter le temps de rétention des informations jusqu’à six mois, selon une nouvelle recherche publiée dans Psychological Science.

Dans une expérience menée en France, les participants ont appris la traduction en swahili de 16 mots français en deux sessions. Les participants du groupe “éveillé” ont effectué la première session d’apprentissage le matin et la deuxième session le soir du même jour, tandis que les participants du groupe “dormant” ont effectué la première session le soir, puis ont dormi toute la nuit et ont effectué la deuxième session le matin suivant.

Les participants qui avaient dormi entre les deux sessions se souvenaient d’environ 10 des 16 mots, tandis que ceux qui n’avaient pas dormi ne se souvenaient que d’environ 7,5 mots.

Changement de méthode

Lorsque vous apprenez une nouvelle compétence, changer la façon dont vous la pratiquez peut vous aider à la maîtriser plus rapidement, selon une nouvelle étude menée à la faculté de médecine de l’université Johns Hopkins.

Dans une expérience, on a demandé aux participants d’apprendre une tâche à exécuter sur l’ordinateur. Ceux qui ont utilisé une technique d’apprentissage modifiée ont obtenu de meilleurs résultats lors de la deuxième session que ceux qui ont utilisé la même méthode.

“Ce que nous avons découvert, c’est que si vous pratiquez une version légèrement modifiée d’une tâche que vous voulez maîtriser, vous apprenez en fait plus et plus vite que si vous répétez la même chose plusieurs fois de suite”, écrit Pablo A. Celnik, l’un des auteurs de l’étude.

Tout ce que vous avez à faire est d’expérimenter et d’essayer les astuces qui peuvent vous aider le plus !