Cours à domicile, quels sont les élèves les plus concernés

Cours-à-domicile

Pour les parents dont les enfants se trouvent en situation de difficulté scolaire, les cours de soutien à domicile représentent la seule planche de salut pour améliorer les résultats de leur progéniture. Les parents sont nombreux à recourir au service d’un professeur particulier et la tendance est à la hausse.

Pour les élèves qui peinent et qui ont des difficultés à suivre le programme scolaire,  les cours de soutien à domicile ou dans un organisme privé représentent la solution pour améliorer les résultats scolaires. Nombreux sont les élèves à suivre des cours de soutien avec une prédilection particulière pour les maths et le français. En général, les parents optent pour les cours particuliers, la formule la plus répandue sur le marché du soutien extrascolaire. Les professeurs en poste se font rémunérer entre 25 et 35 euros l’heure, les étudiants entre 15 et 20 euros.  Pour voir les résultats scolaires vraiment s’améliorer, le choix de l’enseignant est important. Si vous optez pour un étudiant, mieux vaut prendre le temps de bien le sélectionner, en s’assurant qu’il a bien les compétences requises : par exemple, un élève d’école d’ingénieurs pour des cours de maths, un Britannique pour un cours d’anglais et ainsi de suite.

Les parents se posent bien évidemment la question du résultat à escompter par des cours particuliers. Les professeurs dispensant des cours de soutien scolaire considèrent qu’il y a deux catégories d’élèves, ceux qui sont demandeurs et ceux qui sont contraints aux cours par leurs parents. Ils sont unanimes à penser que pour ces derniers, il n’y a pas grand-chose à faire car si l’enfant vit ces cours comme une corvée, il y a peu de chances qu’il en tire un bénéfice. Le plus difficile pour eux, est de faire comprendre aux élèves que le professeur particulier n’est pas là pour faire les devoirs à sa place, mais plutôt de lui expliquer ce qu’il n’a pas compris, et lui apprendre à apprendre.

Si les cours particuliers sont sans résultat au bout d’un mois ou deux, il vaut mieux arrêter les frais et changer de type de cours ou d’intervenant. Les cours collectifs conviennent aux adolescents d’un niveau moyen, soucieux d’augmenter leur moyenne ou de décrocher une mention à un examen. Les cours particuliers sont quant à eux mieux adaptés aux élèves en difficulté car ils seront plus à l’aise pour poser des questions qu’ils n’osent pas formuler en classe.